Atiq Rahimi

Né en 1962 à Kaboul, Atiq Rahimi vit et travaille aujourd’hui à Paris. En 1984, il quitte l’Afghanistan pour le Pakistan à cause de la guerre, puis demande et obtient l’asile politique en France où il passe un doctorat de communication audiovisuelle à la Sorbonne. Il réalise des films documentaires et adapte en 2004 son roman Terre et cendres (2000, P.O.L), qui, présenté à au festival de Cannes obtient le prix « Regard sur l’avenir ». Son dernier roman Syngué sabour (P.O.L) a reçu le prix Goncourt 2008. Chez le même éditeur, il est également l’auteur de Le retour imaginaire (2005) et Les mille maisons du rêve et de la terreur (2002).