2002 – Figures de l’éthique après le 11 septembre

10 septembre 2002, Palais du Luxembourg, Paris

Les événements qui ont secoué le monde le 11 septembre 2001 ont agi comme une sorte de catalyseur. Ils ont paradoxalement créé les conditions d’une prise de conscience et d’une mise à l’épreuve des valeurs susceptibles d’orienter l’homme dans une période critique de l’histoire des civilisations. À travers deux tables rondes, ce colloque interroge l’efficacité de ces valeurs, l’image qu’elles proposent de l’homme et de ses buts, mais aussi les mécanismes qui, en deçà des codes et des morales constituées, continuent d’alimenter le souci éthique dans nos sociétés. Cette aspiration partagée par les individus et les peuples, où se mêlent une exigence de liberté de conscience et des valeurs de tolérance et de respect mutuel, constitue peut-être le ressort le plus puissant dont nous disposions à l’heure présente. Il y va de la possibilité de redéfinir les fondements éthiques d’une solidarité universelle, indépendante des clivages culturels, sociaux ou politiques, et susceptible d’orienter vers la paix une communauté mondiale en voie de reconfiguration.

Programme

Discours d’ouverture

  • Table ronde – Du traumatisme à la solidarité

    Comment décoder l’élan de solidarité provoqué par le 11 septembre et ses suites ? Sur un plan à la fois psychologique et symbolique, il s’agit de mesurer l’impact d’un événement d’envergure mondiale sur les représentations individuelles et collectives de cette solidarité, sur le sens et la finalité qui lui sont assignées, sur la part de peur et d’espoir qui peut s’y mêler.

    Intervenants

    • Jean-Michel Belorgey, conseiller d’État, responsable de la cellule de coopération internationale de la section du rapport et des études
    • Dominique Reynié, professeur des universités à l’Institut d’études politiques de Paris
    • Jean-Pierre Dupuy, philosophe, directeur de recherches au CNRS, professeur à Stanford University
    • Blandine Kriegel, professeur de philosophie politique à l’université de Paris X

    Modérateur : Jacques Paugam, journaliste, conseiller du directoire du groupe Bayard.

    Table ronde – Vers une éthique universelle ?

    Cette table ronde vise à dégager de façon plus systématique les linéaments d’une éthique universelle ou transversale, respectueuse de la liberté de croyance de chacun. Elle abordera également les modalités pratiques (culturelles, éducatives, sociales) qui permettraient de la mettre concrètement en œuvre, au-delà des déclarations de principe.

    Intervenants

    • Olivier Abel, professeur de philosophie à la faculté de théologie protestante de Paris
    • Jean Baubérot, historien et sociologue, président de l’École pratique des hautes études
    • Bernard Bourgeois, professeur émérite de philosophie à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne), président de la Société française de philosophie
    • Jean-Marie Muller, écrivain, directeur des études à l’Institut de Recherches sur la Résolution Non-Violente des conflits
    • Jean-Paul Guetny, directeur de la rédaction d’Actualité des Religions

    Modérateur : Alain Saudan, professeur de philosophie au Lycée international de Saint-Germain-en-Laye

Les colloques

 

Galerie de photos