Eleanor Roosevelt, la première First Lady de l’Amérique

par Hélène Harter

Résumé

Pour beaucoup de ses compatriotes, Eleanor Roosevelt est la plus grande Américaine du XXe siècle. Cette communication se propose d’étudier le parcours de cette femme hors norme, grande bourgeoise effacée qui se transforme peu à peu en une femme engagée et invente le rôle de First Lady. En effet, contrairement aux épouses de présidents qui l’ont précédée, elle ne se contente pas d’être l’hôtesse de la Maison Blanche et d’accompagner son mari, Franklin Delano Roosevelt, dans ses déplacements officiels. Elle est la première femme de président à s’investir dans des causes politiques (la défense des syndicats, des femmes, des Noirs, des pauvres etc.).

Plus progressiste que son mari, c’est elle qui le sensibilise aux questions sociales et fait le lien entre la Maison Blanche et la gauche américaine au temps du New Deal. On se demandera jusqu’où va son influence sur le président et comment elle est perçue par ses contemporains.

Eleanor Roosevelt innove également en tenant ses propres conférences de presse et en écrivant de très nombreux articles dans les journaux. Très médiatique, elle a une existence en dehors de celle son mari. D’ailleurs, à la mort de Franklin Roosevelt en avril 1945, elle ne se retire pas de la vie publique. Non seulement elle veille à la perpétuation de l’œuvre de son époux mais elle participe également aux travaux de l’ONU et en particulier à la rédaction de la déclaration universelle des droits de l’homme. À travers le portrait d’Eleanor Roosevelt, nous réfléchirons plus largement à l’évolution de la place des femmes dans la société américaine, et notamment dans la sphère politique.