Marie Curie, la femme et la science

par Hélène Langevin-Joliot

Résumé

On ne naît pas universel, on le devient. Ce constat d’évidence prend un sens particulièrement fort dans le cas de grandes personnalités féminines. Au début du siècle dernier, Marie Curie apparaissait à nombre de ses collègues comme une simple collaboratrice de Pierre Curie. Elle est aujourd’hui une figure emblématique, celle d’une femme ayant consacré sa vie à la science pour le bien de l’humanité. En évoquant quelques épisodes de sa vie, on s’efforcera de montrer combien sa personnalité dépasse cette image trop simple. Sa vie, de Varsovie à Paris, s’inscrit dans une époque particulière dont elle porte la marque tout en la dépassant. Les changements intervenus depuis dans les sociétés françaises et mondiales en donnent une lecture nouvelle en phase avec nos préoccupations sur la place des femmes, sur la place et le rôle de la science et de la culture dans les sociétés actuelles.