Lincoln l’abolitionniste

par Claude Fohlen

Résumé

Abraham Lincoln (1809-1865) est le président américain qui a assumé les plus hautes responsabilités politiques et militaires pendant la guerre civile, dite de Sécession, de 1861 à 1865. Il est généralement perçu, au moins de ce côté de l’Atlantique, comme un abolitionniste, puisque c’est lui qui a mis fin à l’esclavage aux États-Unis. En fait, ce sont les circonstances qui l’ont amené à prendre cette décision, car il n’avait rien d’un idéologue. Son objectif unique était le rétablissement de l’union entre le Nord et le Sud, et l’un des moyens était de mettre fin à l’Institution particulière qui la divisait. D’où son approche très pragmatique et progressive, qui a débouché sur le 13ème amendement de la Constitution. Il est mort victime de sa décision, assassiné par un fanatique sudiste favorable à l’esclavage.

Intervention de Claude Fohlen au cours de la Journée de la solidarité 2007 : L’invention de la tolérance (voir la vidéo)