Les initiatives du ministère de l’Éducation nationale visant à favoriser l’apprentissage de la citoyenneté à l’École

par Claude Mollard

Résumé

L’apprentissage de la citoyenneté à l’École est une priorité de l’Éducation nationale. La citoyenneté doit passer dans les mœurs, inspirer les comportements de groupe, favoriser les conduites de respect, d’apprentissage des règles démocratiques qui sont constitutives du rôle de l’École en tant qu’École de la vie. Le ministère de l’Éducation nationale doit apporter aux enseignants une aide précise face aux questions ainsi posées. Le « Livret de l’Engagement », conçu par le ministère de l’Éducation nationale et édité par le SCÉRÉN propose une aide individuelle à l’orientation scolaire de l’élève. Il accompagne une politique favorisant les initiatives individuelles des jeunes dans la cité. L’enjeu est de renforcer le lien entre le temps scolaire et le hors temps scolaire en favorisant l’implication et la créativité des jeunes dans une société qui peut leur apparaître fermée ou distante de leurs préoccupations. Le rôle de l’institution que je dirige est d’accompagner concrètement les priorités ministérielles en mettant à disposition des enseignants les outils documentaires nécessaires à l’application pédagogique et concrète de ces priorités. C’est dans cette perspective que le SCÉRÉN édite un catalogue de 64 pages sur la Citoyenneté qui sera distribué dans tous les établissements scolaires dés le 12 mars 2003. Il recense plus de 200 documents de référence (livres, cassettes, vidéo, Cdrom, DVD, etc…) pouvant faciliter le travail des enseignants sur le sujet de la civilité, de la citoyenneté, et des pratiques démocratiques.

Parallèlement à cet effort de sensibilisation des enseignants et des jeunes aux questions de civilité et d’implication sociale, le développement de l’éducation artistique et de l’action culturelle à l’École, constitue une réponse positive aux problèmes de violence et d’ennui scolaire. La prise en compte des arts et de la culture dans les activités scolaires favorise un nouveau type de dialogue entre le pédagogue, l’artiste et l’élève et donne une place importante à l’intelligence sensible, elle favorise l’épanouissement personnel et induit une ouverture positive et critique sur le monde. La réalisation de projets artistiques à l’École est essentielle pour la formation de l’esprit  et peut constituer un chemin d’accès privilégié aux savoirs et une motivation pour apprendre. Il est du devoir de l’École de corriger les inégalités d’accès à la culture en offrant à chaque enfant la connaissance de notre héritage culturel commun.