Un état des lieux de l’enseignement et de la recherche en éthique

29 novembre 2012  –  Institut de France, Fondation Simone et Cino del Duca – Paris

co-organisé avec le Centre de recherche Sens, Éthique, Société (CERSES – UMR 8137), Université Paris Descartes, CNRS

Dans un monde de plus en plus complexe et dans lequel de nombreux secteurs de la société sont affectés par une crise de sens, les questions d’éthique s’imposent comme un enjeu sociétal, tant dans la dimension collective (normes éthiques, codes de déontologie, chartes, etc.) que dans la sphère individuelle (donner du sens à sa vie, recherche du bien-être, perfectionnement de soi, etc.)

De ce fait, les enseignements et les recherches dans le domaine de l’éthique se multiplient au sein des universités et grandes écoles. Ces travaux se développent dans les disciplines les plus variées, des démarches conceptuelles aux démarches appliquées : éthique bio-médicale, éthique de l’environnement, éthique des affaires, éthique familiale, etc. L’éthique, qui s’attache à la réflexion sur le sens de l’action au niveau individuel et collectif, est un domaine sensible car elle met en jeu des valeurs qui varient selon les individus, les groupes sociaux et les contextes.

C’est pour accroître encore l’impact de ces enseignements et recherches sur l’évolution des pratiques éthiques sociétales que le Centre de Recherche Sens, Éthique, Société (CNRS/Université Paris Descartes/UMR 8137) et la Fondation Ostad Elahi – éthique et solidarité humaine, reconnue d’utilité publique, ont pris l’initiative d’organiser un état des lieux de l’enseignement et de la recherche en éthique à partir d’un appel à communication lancé sur les sites du CERSES et de la Fondation. Dans cet objectif, un comité scientifique a été constitué avec le Centre européen d’enseignement et de recherche en éthique (CEERE, Strasbourg) et l’Équipe de recherche sur la gouvernance et l’éthique appliquée (CEA/Université de Sherbrooke).

 

Objectifs du colloque

Cet état des lieux vise à faire échanger chercheurs et enseignants dans les secteurs les plus variés. Il s’agit :

  • d’engager une réflexion sur les synergies qui peuvent exister entre des questionnements de nature théorique et la mise en œuvre de l’éthique dans des situations de vie concrètes,
  • de favoriser, notamment à travers des projets inter ou transdisciplinaires, l’essor des enseignements et des recherches en matière d’éthique, de susciter de nouvelles vocations et légitimer ainsi l’éthique comme discipline académique à part entière,
  • de mettre en lumière des thématiques émergentes, dans des domaines variés tant au point de vue des préoccupations que des champs disciplinaires mobilisés,
  • d’éclairer et faire reconnaître l’impact sociétal et individuel du développement de tels enseignements et recherches, et de jouer donc un rôle de catalyseur de solutions auprès de la société et des organisations publiques et privées,
  • de contribuer au développement d’outils de mesure des effets à la fois individuels et collectifs des démarches éthiques.

Programme

Matinée : approches au niveau national                                                     

Allocutions d’ouverture

  • Edwige Rude Antoine, directrice de recherche, directrice du CERSES (UMR 8137), CNRS/Université Paris Descartes
  • Stéphan Chenderoff, administrateur de la Fondation Ostad Elahi

Trois conférences autour de la recherche
Président de séance : Alex Mauron

Quatre conférences autour de l’enseignement
Président de séance : Bernard Reber


Après-midi : approches au niveau international

L’enseignement et la recherche au niveau international, trois regards
Président de séance : Alain Letourneau

L’enseignement et la recherche au Québec, trois illustrations
Président de séance : Marc Piévic

Ruwen Ogiendirecteur de recherche, CERSES (UMR 8137), CNRS/Université Paris Descartes : État des lieux de la recherche en philosophie morale

Allocution de clôture – Bernard Bourgeois, membre de l’Institut, administrateur de la Fondation Ostad Elahi


Autres journées d’études