L’intégration du droit dans l’enseignement de l’éthique appliquée

par Alain Anquetil

Résumé

Certains enseignements relevant de l’éthique appliquée – spécialement ceux de l’éthique des affaires, qui seront ici pris en exemple – ont tout intérêt à intégrer des éléments juridiques. Il y a plusieurs raisons à cela. D’abord, la proximité des analyses morales et juridiques relatives à un cas donné, dont témoignent par exemple les étapes de qualification des faits et de formulation du problème posé. Ensuite, le droit, l’éthique et une variété de modes de régulation offrent des solutions concurrentes à des problèmes issus des pratiques professionnelles, en particulier lorsqu’ils ont la forme de dilemmes sociaux. Enfin, le droit et l’éthique sont étroitement associés dans ce qui constitue aujourd’hui une dimension importante de l’environnement des praticiens de la vie économique marchande : la déontologie professionnelle. Ces éléments devraient faire partie des enseignements en éthique des affaires.