Quelles solutions pour l’égalité professionnelle ?

Partenaires

Association Internationale des Conseils Economiques et Sociaux et Institutions Similaires (AICESIS)

 

Le thème de l’Examen ministériel annuel de l’ECOSOC pour 2010 était intitulé : « Mise en œuvre des objectifs et engagements convenus au niveau international en matière d’égalité des sexes et d’autonomisation des femmes ». En juin 2010, une déclaration ministérielle tenant compte de plusieurs synergies entre les divers acteurs ayant participé à ce thème annuel de l’ECOSOC a couronné les travaux de l’Examen ministériel annuel.

Sous l’égide de l’Association internationale des conseils économiques et sociaux et institutions similaires (AICESIS), la Fondation Ostad Elahi – éthique et solidarité humaine, reconnue d’utilité publique et disposant du statut consultatif auprès de l’ECOSOC a proposé d’aborder ce thème général en organisant une réflexion conviant des acteurs sociaux variés autour de la question : « Quelles solutions pour l’égalité professionnelle ? », afin de formaliser de recommandations pour l’ECOSOC.

Les femmes n’ont pas accès facilement à certaines professions ; elles se voient refuser certaines responsabilités ; à job équivalent, les statistiques montrent qu’elles sont moins bien payées.

A l’ère de l’égalité et de la mondialisation, les systèmes économiques et sociaux restent les héritiers de règles du passé. Le « sexe faible » le demeure au nom de critères dépassés issus d’une culture masculine. L’intégration des valeurs féminines progressent lentement, tout comme la prise en compte d’un cycle professionnel devant intégrer le pouvoir de procréation sans que celui-ci soit un handicap mais au contraire un atout supplémentaire. Il s’agit de changer les règles du travail vers plus de qualitatif en jouant l’éthique de l’égalité sans nier les différences hommes/femmes : Comment faire pour intégrer plus rapidement ces comportements nouveaux aujourd’hui identifiés afin d’accélérer la mise en œuvre réelle de l’égalité des relations au travail ? Les recommandations devront être pragmatiques et porter sur des solutions pouvant impliquer différents secteurs d’activité de la société.

Pistes de réflexion :

  • Discrimination de femmes liées à leur environnement
  • Éducation des enfants
  • Responsabilités domestiques
  • Responsabilités et revenus professionnels

La synthèse des recommandations qui ont résulté des débats a été agréée par l’ECOSOC comme contribution pour sa Déclaration Ministérielle de juin 2010 à New-York.

Par ailleurs, dans le cadre d’une réunion internationale sur le thème 2010 de l’Examen ministériel annuel organisée par le WFO/UN-NGO-IRENE/ECOSOC, au siège de l’ONU à New-York le 29 juin, en présence de plusieurs ministres et ambassadeurs, le délégué général de la Fondation a présenté une intervention intitulée « Comment l’éthique individuelle peut contribuer à l’égalité des genres ».