Blandine Kriegel

Née en 1943, actuellement professeur de philosophie morale et politique à l’université de Paris X – Nanterre, Blandine Kriegel a fait toute sa carrière dans l’enseignement et la recherche. Agrégée de philosophie, docteur d’État, collaboratrice de Michel Foucault dans son laboratoire au Collège de France (CNRS), elle a enseigné notamment à l’IEP (Paris) et à l’université de Lyon III.

A travers une quinzaine d’ouvrages et deux cents articles, dont sa thèse, couronnée par l’Académie des sciences morales et politiques, elle a joué un rôle pionnier dans le renouveau de la philosophie politique démocratique en France par sa découverte de l’État de droit.

Elle a fondé la revue Philosophie Politique et est directrice de la collection « Questions » aux Presses Universitaires de France. Membre de nombreuses sociétés savantes, elle est régulièrement invitée comme professeur conférencière dans les grandes universités du monde. Elle dispose également d’une grande expérience au sein de commissions nationales. Elle a notamment animé la Commission présidentielle de la modernisation de l’État en 1985 et a été membre de la Commission Truche. Chargée par le précédent ministre de l’Éducation nationale de la Mission sur les diplômes du 3ème cycle et la formation professionnelle, elle a contribué à la mise en place d’un mastaire européen. Jean-Jacques Aillagon, ministre de la Culture et de la Communication, lui a confié une mission d’analyse et de propositions ouvrant la voie à une nouvelle législation sur la violence à la télévision publique et privée. Blandine Kriegel est aujourd’hui chargée de mission auprès du président de la République.

L’œuvre de Blandine Kriegel est traduite en plusieurs langues, notamment en anglais. Parmi ses dernières publications on citera : État de droit ou empire ? Paris, Bayard, 2002 ; Réflexions sur la justice et sur la loi, Paris, Plon, 2001 et Le sang, la justice, la politique, Paris, Plon, 1999.