Claude Henry

Ingénieur de formation, Claude Henry a eu une activité professionnelle qui s’est déroulée en quatre volets. Membre d’une des plus actives équipes de prospective en France au début des années 70 (celle du scénario de la France à trente ans, dit « Scénario de l’Inacceptable » par la Datar), il a travaillé depuis sur les interfaces entre Technologie et  Société ; d’abord comme chargé de mission d’un groupement d’entreprises, le GIM, puis comme animateur de programme au ministère de la Recherche (département Homme, Travail, Technologie), enfin dans un grand laboratoire d’informatique du CNRS (LIMSI-Orsay) comme sociologue des techniques.

Son dernier article «TIC et pratiques collectives ; nouveaux liens, nouveaux outils» est publié dans la revue Hermès du CNRS n°39, «Critique de la Raison Numérique» octobre 2004.

Il est actuellement président de l’Association Vecam (Réflexion et action pour l’Internet citoyen).