Jean Baubérot

Président de l’École pratique des hautes études, Jean Baubérot est docteur en histoire, et docteur ès lettres et sciences humaines. Il est l’auteur de quatorze livres et cent vingt articles dans des revues scientifiques ; ses œuvres ont été publiées dans douze langues. Parmi ses ouvrages, on note les titres suivants : Une haine oubliée, l’antiprotestantisme avant le pacte laïque (Albin-Michel, 2000), en collaboration avec Valentine Zuber ; Vers un nouveau pacte laïque (Le Seuil, 1990); Pluralisme et minorités religieuses (Peeters, 1991); Religions et laïcité dans l’Europe des Douze (Syros, 1994); La morale laïque contre l’ordre social (Le Seuil, 1997).
Titulaire de la chaire “histoire et sociologie de la laïcité” à l´E.P.H.E., et directeur du “Groupe de sociologie des religions et de la laïcité” (CNRS-IRESCO), Jean Baubérot est également directeur du Centre d’anthropologie historique Marc Bloch à l’université d’État en sciences humaines de Moscou. La chaire de Jean Baubérot à l´E.P.H.E. est la première chaire de l’enseignement supérieur français spécialisée dans l’étude de la laïcité ; elle reste la seule à ce jour. Jean Baubérot a enseigné dans plusieurs universités européennes (Berlin, Oxford, Uppsala), nord-américaines (Harvard, New-York, Princeton) et japonaises (Kyoto, Tokyo).

Jean Baubérot a exercé récemment (1997-1998) les fonctions de conseiller, chargé de la formation à la citoyenneté, au cabinet ministériel de Madame Segolène Royal. Il a présidé le Comité scientifique du colloque “L’éducation dans la ville”, organisé par le ministère délégué à la Ville (Tours, 30-31 mars 1999).