Olivier Abel

Né en 1953, actuellement professeur de philosophie éthique à l’Institut protestant de théologie de la faculté de Paris, Olivier Abel a enseigné la philosophie à Montpellier, au Tchad et à Istanbul. Docteur ès philosophie, il a récemment soutenu une habilitation à la direction de recherche à l’université d’Amiens sur “l’intervalle du temps éthique entre le courage et le pardon”.

Parallèlement à ses travaux de recherches, il a été jusqu’en 2000 président de la Commission d’éthique de la Fédération Protestante de France puis, jusqu’en 2002, membre du Conseil National du Sida et de la commission Philosophie du Centre National du Livre.
Il est membre des comités de rédaction des revues Autres Temps, Autrement, Esprit, correspondant éditorial de Ethical theory and moral practice (Amsterdam) et chroniqueur au journal La Croix depuis 1997.

Parmi ses derniers ouvrages on peut citer : L’amour des ennemis et autres méditations sur la guerre et la politique, Paris : Albin Michel (2002) ; L’éthique interrogative, Paris, Presses Universitaires de France (2000) ; Le réveil des anges, messagers des peurs et des consolations, Paris, Autrement (1996) ; Pierre Bayle: la foi dans le doute (sld P.F. Moreau et O. Abel). Genève, Labor et Fides (1995) ; Le pardon, briser la dette et l’oubli, Paris, Autrement 1991, Collection « Morales » (« Points » Poche).