Newsletter Septembre 2007

 

Rappel : Journée de la solidarité humaine

Le 8 septembre 2007 au Palais du Luxembourg (Salon Médicis), se tiendra le colloque de la 6ème édition de la Journée de la solidarité humaine :

L’invention de la tolérance – Maïmonide, Averroès, Las Casas, Voltaire, Lincoln

avec Maurice-Ruben Hayoun, Ali Benmakhlouf, Nestor Capdevila, Barbara de Négroni, Claude Fohlen, Patrice Maniglier.

  • Argument
    Si la tolérance est une invention moderne (on s’accorde à la dater du temps des guerres de religion qui déchirèrent l’Europe au XVIe siècle), l’idée déborde le mot, qui ne s’impose que tardivement dans le sens positif, synonyme de respect et de reconnaissance mutuelle, que nous lui donnons aujourd’hui. Et il est probable que la tolérance fut pratiquée de diverses manières avant d’avoir été explicitement pensée et formulée à l’aube de l’Europe moderne.
    Lire la suite
  • Adresse : Palais du Luxembourg (Sénat) 15, rue de Vaugirard 75006 Paris
    Horaires : 9h15-17h30
    Inscription par mail à info@fondationostadelahi.fr
    Entrée libre dans la limite des places disponibles


Prochaine publication (septembre 2007)

De l’esprit à l’éthique, les constructions de l’humain, avec des contributions de Anne Baudart, Patrice Maniglier, Michel Meslin, J.-D. Nasio, Jean-Luc Petit, Frédéric Worms, L’Harmattan, 2007 

Il y a une idée de l’esprit logée au coeur de l’éthique. Nous le savons depuis les philosophes grecs, dont la sagesse pratique se donnait indissolublement comme un art de vivre et une forme de connaissance de soi. L’intériorité elle-même est quelque chose qui se cultive. Elle se construit dans une relation à soi-même et aux autres – relation attentive à d’autres corps-esprits, selon tous les degrés qui vont des marques de soin les plus élémentaires à l’universel respect de la dignité en chacun.

Au croisement de la métaphysique, de la biologie, de l’éthique, de la psychanalyse et de la religion, se formule ainsi le problème fondamental de la construction de l’humain. Dans ce chantier, ce ne sont pas les problèmes qui manquent : problème des bases naturelles de l’éthique, problème de l’influence de la conception religieuse de la loi dans la régulation des rapports humains, problème enfin de la valeur pragmatique et concrète des innombrables images et représentations de l’esprit héritées de la tradition philosophique ou spirituelle, et revisitées aujourd’hui par la psychanalyse et les neurosciences.

Ce que nous savons ou croyons savoir de ce que nous sommes influence ce que nous faisons. En retour, ce que nous faisons nous révèle à nous-même. L’esprit se pratique : il faut s’y faire. Mais il est tout aussi important d’y penser, et donc de s’en donner des modèles pour les interroger, les modifier, les faire travailler, et pourquoi pas, les transformer. C’est peut-être là, finalement, l’esprit de l’éthique.

Pour vous désabonner de la newsletter, cliquer sur le lien suivant : Désabonnement
Fondation Ostad Elahi – éthique et solidarité humaine
59, avenue Victor Hugo 75116 Paris
Téléphone : 01 47 27 14 89
Télécopie: 01 47 27 14 99
Email : info@fondationostadelahi.fr