Comment la littérature change l’homme : Rumi, Dante, Montaigne, Tagore, Hesse, Camus, Soljenitsyne

Avec des contributions de Leili Anvar, France Bhattacharya, Roger Dadoun, Mgr Claude Dagens, Jean-Charles Darmon, Jacques Munier, Jacqueline Risset.

L’Harmattan – 2009

Commander sur le site de l’éditeur l’ouvrage en version papier ou le télécharger en version numérique (-21%)

Pour commander sur Amazon en format Kindle

 

Qu’est-ce que la littérature sinon, pour paraphraser Baudelaire, le « meilleur témoignage que nous puissions donner de notre dignité » ? En quoi est-elle un « sanglot qui roule d’âge en âge » pour témoigner de la condition de l’homme, mais aussi, un « flambeau » pour changer de regard, et peut-être ultimement, soi-même ? Depuis qu’existe l’activité littéraire, la question se pose de savoir si la plume peut transformer le monde ne serait-ce qu’en changeant les individus pris isolément comme lecteurs. L’exploration de quelques grandes figures de la littérature mondiale lors de l’édition 2008 des Journées de la Solidarité Humaine a permis de voir comment s’est mis en place, à des époques et dans des cultures différentes, un engagement de tout l’être pour changer de regard et transformer l’âme par l’exercice de la vérité. Que ce soit dans la narration poétique de Rûmi, de Dante ou de Tagore, la prose philosophique et autobiographique de Montaigne ou les romans de Hesse, l’objet de l’entreprise littéraire apparaît ici comme quête de soi et transmission d’une expérience intérieure. Dans cette transmission, c’est, directement ou indirectement, l’efficacité de l’expression littéraire qui est affirmée comme le lieu d’un cheminement et de révélations successives. Apprendre par la littérature, c’est s’ouvrir d’abord à soi et par cette exploration intérieure, apprendre à se changer soi-même. Ce que nous disent les poètes à travers leurs œuvres, c’est que la littérature peut changer l’homme quand elle porte en elle cette part de vérité où s’origine l’efficacité du Verbe.

 

Sommaire

Se tenir auprès des hommes silencieux ; ce que peut la littérature pour notre humanité commune
par Claude Dagens, évêque d’Angoulême, de l’Académie Française

Rabindranath Tagore et l’éveil de la conscience
par France Bhattacharya

Hermann Hesse La Clarté et l’Éveil – Du Démoniaque en littérature
par Roger Dadoun

Débat

Lire Montaigne; De la crise de l’Humanisme aux nouvelles formes de pensée morale
par Jean-Charles Darmon

Rûmi, Moïse et le berger ou les vertus transformatrices du verbe
par Leili Anvar

« Outrepasser l’humain par les mots »
par Jacqueline Risset

Débat

 

Ouvrages de la collection

Pourquoi croire encore en l’homme

Quelle sagesse pour notre temps ?

Se connaître soi-même, pourquoi ? comment ?

Spirituel et rationnel – les alliances paradoxales

Comment la littérature change l’homme : Rumi, Dante, Montaigne, Tagore, Hesse, Camus, Soljenitsyne

L’invention de la tolérance : Averroès, Maïmonide, Las Casas, Voltaire, Lincoln

De l’esprit à l’éthique, les constructions de l’humain

L’Universel (au) féminin

Comment devient-on universel ? Tome 2

Comment devient-on universel ? Tome 1

Quelle éthique après le 11 septembre ?