Les fous d’amour au Moyen Âge

Claire Kappler, Suzanne Thiolier-Méjean, Éditrices

L’Harmattan – 2007 – Coll. Logiques du spirituel

Être fou d’amour, aimer jusqu’à la folie ! Cette expérience des extrêmes engendre des œuvres d’art. Parole poétique, parole chantée, parole mise en scène…, l’amour, la folie d’amour ne peuvent se dissocier du « chant ».

L’Occident déteste perdre la tête, privilégie le libre arbitre, le contrôle de soi par la raison. Le Fou d’amour qui se perd lui-même au profit d’un autre n’est plus prisé car la valeur prédominante est la stabilité du sujet qui garantit la stabilité de l’individu dans une catégorie de comportements admis, propres à son rang.

Au Proche-Orient, la folie d’amour est l’occasion privilégiée d’approcher l’Unicité divine. L’amour et la beauté sont les plus formidables « éveilleurs » car ils poussent le petit moi hors de lui-même. Même relégué au désert, le Fou d’amour est celui qui court la plus haute aventure réservée à l’humain.

Entre ces deux attitudes de l’Occident et de l’Orient médiévaux, se dessinent de nombreux ponts : les mystiques en sont le plus lumineux.

Claire Kappler, chargée de recherche au CNRS, médiéviste et orientaliste, spécialiste de littérature persane classique, se consacre aux comparaisons entre les cultures du Moyen Âge européen et proche-oriental.

Suzanne Thiolier-Méjean, professeur à l’université Paris IV – Sorbonne, spécialiste de littérature médiévale occidentale, en particulier en langue d’Oc. A publié des ouvrages sur l’Alchimie.

Peinture de couverture : Isabelle Bazinet, Ó « Les jaillissements de lumière »

 

Sommaire

Axes et perspectives

Folie et raison d’amour

  • Folie et folie d’amour au Moyen Âge, par Philippe Ménard
  • Qui ama desena « qui aime perd la raison » : la folie d’aimer chez les troubadours, par Suzanne Thiolier-Méjean
  • Translatio stultitiae. Les fous de Dieu entre Orient et Occident, par Jean-Marie Fritz
  • Byzance a-t-elle eu ses fous d’amour ? par Vincent Déroche
  • L’amour fou chez les Arabes au début de l’Islam, par Johann Christophe Bürgel
  • L’enchantement, la stupéfaction : miroirs de la folie d’amour dans la littérature persane, par Manijeh Nouri-Ortega

Errances et vérités du miroir

Se trouver et se perdre en l’autre

  • Amour fou et folie d’amour dans le Chevalier au lion de Chrétien de Troyes : de la métaphore poétique au récit romanesque, par Mireille Séguy
  • L’amour de Majnûn pour Leyli : folie ou sagesse ? par Leili Anvar-Chenderoff
  • L’Écho et le masque : le fou d’amour dans la logique du double et la crise de la communication (Narcisse, Echo, Tristan, Lancelot), par Fabienne Pomel
  • Le narcisse qui rend fou, selon Hâfez, poète lyrique persan du XIVème siècle, par Charles-Henri de Fouchécour
  • Folie d’amour, folie de mots dans le Tristan en prose : « Plus fou même que celui qui s’en va jetant des pierres dans l’eau … », par Dominique Demartini-Franzini

Alchimie et folie d’amour au pays du conte

  • Le fou d’amour et la femme noire : ou comment l’Europe s’est approprié un conte indo-persan sur la possession, par Eric Phalippou

Êtres singuliers au creuset de l’amour fou

Lyrique offrande de soi

  • Folle d’amour, sage d’amour : l’amour de Thècle pour l’apôtre Paul, par David Williams
  • Aimer sans mesure : le thème de l’âme-épouse chez Bernard de Clairvaux, par Brigitte Saouma
  • Discours de la folie d’amour et discours sur la folie d’amour : la folie d’amour dans quelques œuvres de Raymond Lulle « homme qui follement parle », par Dominique de Courcelles
  • La sainte folie : Margery Kempe, mystique ou malade ? par Leo Carruthers
  • La Zoleikhâ de Jâmi : comment une folle d’amour devient maître spirituel, par Claire Kappler

Au-delà de la folie

L’essence de l’amour

  • Majnum et sa folie d’amour : je suis Layla, par Jad Hatem
  • « I fedeli d’Amore » : une mystérieuse secte ? par Catherine Guimbard
  • Dévoilement (Folie) et voilement (Fidélité) dans l’amour chez Ibn ‘Arabî : le fou et le fidèle au secret de Laylâ, par Leila Khalifa
  • Désirer la séparation d’avec l’aimé, folie ou sagesse ? L’exemple de ‘Erâqi, poète persan du XIIIème siècle, par Ève Feuillebois-Pierunek
  • L’amour qui fait aimer l’amour. Dans le « Nuage de l’Inconnaissance », par Alain Sainte-Marie
  • L’amour et l’itinéraire spirituel chez Najm al-dîn Kubrâ, par Paul Ballanfat
  • Où l’on en finit avec Enfer et Paradis, par Régor, le conteur de la Sorbonne

Conclusions

Remerciements

Résumés des communications

Les auteurs

Abstracts

Table

 

Ouvrages de la collection

La Mystique, une éthique paradoxale ?

Dieu a-t-il sa place dans l’éthique ?

Les fous d’amour au Moyen Âge

L’archet et le lutrin