Économie sociale et solidaire et transition

L’économie sociale et la durabilité s’inscrivent a priori dans deux registres séparés. L’économie sociale désigne d’abord un mouvement de pensée qui prend forme en France au 19ème siècle en réponse à la « question sociale», celle de la pauvreté principalement. La durabilité renvoie à la durabilité forte promue par la pensée écologique et qui connaît un véritable essor dans les années 1960 avec la montée des nouveaux mouvements sociaux.

Pourtant, l’économie sociale, à travers les organisations qui la constituent et les valeurs qui l’animent se pose comme un vecteur de la transition. Au centre de nombreux débats, elle véhicule une conception spécifique du vivre ensemble et de la solidarité. Promouvant, entre autres principes, la gouvernance participative et une éthique particulière, l’ESS est en lien direct avec la transition écologique. 

C’est ce que nous tenterons de montrer dans cette communication en nous basant sur l’hypothèse que l’écologie politique et l’ESS partagent une représentation similaire du rapport de l’Homme à son environnement (Swaton 2015, article « Economie sociale et solidaire », in Dictionnaire de la pensée écologique, PUF). Cette hypothèse peut s’envisager à partir d’une triple interprétation dont une fondamentale liée à l’éthique commune sous-jacente.