Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC)

Améliorer les conditions de vie, parvenir au plein emploi et réunir les conditions du progrès économique et social et du développement constituent les objectifs majeurs du Conseil économique et social des Nations Unies.

L’Examen ministériel annuel est une nouvelle fonction de l’ECOSOC, mandatée par les chefs d’État et de gouvernement au sommet mondial de 2005. Son objectif est notamment d’évaluer les progrès réalisés dans la mise en œuvre des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) et d’augmenter et d’accélérer les actions menées en vue d’accomplir l’ordre du jour du Développement.

Pour cela, des forums de haut niveau permettant une participation large de partenaires sont organisés. Les leçons tirées de ces actions sont partagées et les pratiques réussies et les approches méritant d’être valorisées y sont identifiées.

Dans ce cadre, un grand thème annuel de politique économique ou sociale d’actualité est choisi afin d’y traiter de questions essentielles. Une Déclaration ministérielle tenant compte de plusieurs synergies entre les divers acteurs ayant participé à ce thème annuel de l’ECOSOC couronne en juillet de chaque année les travaux de l’Examen ministériel annuel.

Depuis 2006, la Fondation Ostad Elahi participe aux travaux de l’ECOSOC en organisant des tables rondes d’experts qui abordent les thèmes annuels ou ceux de la Commission pour le développement social sous l’angle de l’éthique. Elle a ainsi organisé les réflexions ou tables rondes suivantes dont les résultats ont été validés par l’ECOSOC :

L’engagement de la Fondation sur les thèmes de l’Examen ministériel annuel et d’une manière générale, l’ensemble des travaux de réflexion qu’elle mène sur l’éthique et sa pratique, lui ont valu d’obtenir en juillet 2008 le Statut Consultatif Spécial auprès du Conseil Économique et Social des Nations-Unies.