Edwige Rude-Antoine

Edwige Rude-Antone

Juriste et sociologue, de formation psychanalytique, Edwige Rude-Antoine est directrice de recherche au CNRS (Institut Marcel Mauss – CENJ-IMM/EHESS-CNRS, UMR 8178). Ses recherches se centrent sur les vulnérabilités nouvelles et questionnent divers concepts moraux : autonomie, liberté, consentement. Elles portent aussi sur la formation du sentiment d’obligation chez les individus supposés autonomes, sur les conditions du choix dans les multiples situations de faiblesse propres aux sociétés contemporaines et concernent également l’identification des normes à l’œuvre dans les décisions médicales.

Parmi les nombreux ouvrages qu’elle a publiés, on peut citer : L’éthique de l’avocat pénaliste, Éd. L’Harmattan, 2014 ; Un état des lieux de la recherche et de l’enseignement en éthique, (co-dir.) M. Piévic, Éd. L’Harmattan, 2014 ; Éthique et famille, (co-dir.) M. Piévic, Éd. L’Harmattan, 2011-2013, 3 Tomes ; Mariage Libre, Mariage forcé ? Puf, coll. La nature humaine, 2011 ; Anthropologies et droits : État des savoirs et orientations contemporaines, co-coord. avec Geneviève Chrétien-Vernicos, Dalloz, 2009 ; Le Procès. Enjeu de droit, enjeu de vérité, Puf, 2007 ; Des vies et des Familles, Les immigrés, la loi et la coutume, Odile Jacob, 1997 ; Adopter un enfant à l’étranger, Odile Jacob, 1999.

Interventions d’Edwige Rude-Antoine dans les colloques de la Fondation