Maria Camilla Pallavicini

Issue de l’une des plus anciennes familles de la noblesse italienne, Maria Camilla Pallavicini mène des activités très diversifiées : entrepreneur, elle est à la tête de plusieurs sociétés appartenant dans les secteurs immobilier, financier, agricole et tertiaire, employant une centaine de personnes. Elle s’occupe également de l’organisation de congrès et est propriétaire de la galerie Pallavicini, l’une des plus belles collections privées de tableaux d’Italie. Peintre elle-même, après avoir suivi les cours à l’Académie des Beaux Arts de Rome, Maria Camilla Pallavicini est devenue élève d’Oscar Kokoshka et ses œuvres ont été exposées dans différentes villes d’Italie et de France, de même qu’à New York.

Très investie dans le milieu culturel, elle est présidente d’Athenaeum NAE, une association culturelle et humanitaire qui organise et sponsorise des études et des recherches autour des principes universels de l’éthique appliqués aux différents domaines de la vie humaine. Récemment et pendant plusieurs années, elle a ainsi conduit un projet de grande envergure, sous le haut patronage de l’ONU et de l’UNESCO, sur le thème « Pour une éthique du village global ». L’objectif était d’identifier les problématiques et les opportunités liées au processus de mondialisation, de suggérer des solutions opérationnelles et des règles éthiques qui dépassent les frontières nationales tout en préservant les droits des individus.