La raison, l’esprit et la psychanalyse

par Marie Balmary

Résumé

La raison est-elle sa propre origine ? Ou bien se fonde-t-elle elle-même sur des lois de l’esprit qui lui permettent de s’exercer, de se développer, lois sans lesquelles la raison se perd? Perdre la raison, c’est devenir fou…

Une psychanalyse qui tient compte de cette dimension de l’esprit utilise autrement la raison et élargit son écoute.

Rencontrant alors non pas tant la « maladie mentale » que les métamorphoses de l’esprit, la raison se trouve convoquée à penser la pratique de la psychanalyse en termes d’expérience spirituelle.

Intervention de Marie Balmary au cours de la Journée de la solidarité humaine 2010 : Spirituel et rationnel – les alliances paradoxales (voir la vidéo)