Jacqueline Risset

Jacqueline Risset, ancienne élève de l’École normale supérieure de Sèvres, a enseigné la littérature comparée à l’université d’Aix-en-Provence. Elle est depuis 1973 professeur titulaire de littérature française à l’université de Rome III, où elle est actuellement président du Centro di’ studi italo-francesi (ex- Centre culturel français à Rome). Elle a publié divers volumes de poésie, dont Jeu, Seuil, 1971 ; Petits Eléments de Physique amoureuse, Gallimard, 1991; Les Instants, Farrago, 2000 ; plusieurs volumes d’essais, dont Dante écrivain, Seuil, 1982 ; Dante, une vie, Flammarion, 1995 ; Il silenzio delle sirene, Donzelli, 2006; Traduction et Mémoire poétique, Hermann, 2007. Elle a traduit de l’italien La Divine Comédie de Dante (Flammarion, 1985-90, 5e édition 2006), Le Prince de Machiavel, Actes Sud, 2000.

Elle a fait partie de la rédaction de Tel Quel (1966-83), elle a été visiting professeur à l’université de Berkeley et de Columbia. Elle a reçu pour la traduction de Dante le prix Halpérine Kaminski de la Société des gens de lettres, le prix de la Presidenza del Consiglio italien pour son activité critique, et le prix Ève Delacroix (Académie francaise 2007) pour Traduction et Mémoire poétique.

Interventions de Jacqueline Risset dans les colloques de la Fondation

  • Comment la littérature change l’homme: Dante, outrepasser l’humain par les mots (voir la vidéo)