Primo Levi. De la Survie à l’œuvre

par Philippe Mesnard

Résumé

Primo Levi est une figure majeure du témoignage sur le système et l’expérience concentrationnaires. Sa volonté de donner au savoir sur les camps une portée universelle caractérise son action et son engagement. Mais c’est aussi un écrivain, un poète, un romancier, un nouvelliste, un dramaturge, un essayiste, qui nous a laissé une œuvre que la seule catégorie du témoignage ne suffit pas à circonscrire. Sans l’activité d’une écriture spécifiquement littéraire, à laquelle Levi s’était d’ailleurs livré avant sa déportation, sans la réflexion critique qui a accompagné cette écriture, son témoignage ne nous serait pas parvenu avec cette authenticité que nous lui connaissons aujourd’hui. En corollaire, il apparaît que l’expérience concentrationnaire a introduit dans son écriture une nécessité et une exigence éthiques qui portent l’ensemble de son œuvre et de sa pensée, et sans lesquelles le sens de celles-ci échapperait.