Femmes en quête d’absolu et mystique chrétienne

Par Audrey Fella

La mystique désigne un authentique mode de connaissance de Dieu ou de l’absolu, issue de l’expérience, capable de transfigurer la condition humaine. Dans la tradition chrétienne, elle se définit comme une union de l’âme avec Dieu. Au cours de l’histoire, de nombreuses femmes – religieuses, laïques, visionnaires, prophétesses, stigmatisées, extatiques, recluses, philosophes, poètes, écrivains, artistes, mères de famille, amantes et autres – ont témoigné de telles expériences. Dans leurs écrits, elles n’ont cessé de nous rappeler que la mystique est un cheminement intérieur et extérieur tout à la fois, une voie de l’être en quête de transformation. Appelées à la présence infinie, elles ont posé un regard renouvelé sur le monde prêt à être transfiguré à chaque instant. Elles ont appris à voir et à habiter la dimension du Réel, où se rencontrent l’humanité de Dieu et la divinité de l’homme. Qu’est-ce que la mystique ? Existe-t-il une mystique au féminin ? Comment est-elle vécue par les femmes ? Quels sont les enjeux de cette voie toujours vivante aujourd’hui ?