Roger Dadoun

Roger Dadoun, philosophe, psychanalyste, professeur émérite de littérature comparée, science des textes et documents, université de Paris 7-Jussieu. Chroniques dans : PreuvesLes Lettres nouvellesLes Temps modernesEspritLa Quinzaine littéraireLittératureNouvelle Revue de PsychanalysePositifArt PressCultures et Sociétés, etc. Producteur à France Culture. Traductions : Svevo, Calvino, Pasolini, Norman O.Brown, Geza Roheim. Publications : Éros de Péguy, Puf, 1988 ; Ruptures sur Henri Michaux (dir.), Payot, 1976 ; CinémaPsychanalyse & Politique, Séguier, 2000 ; King Kong, Séguier, 1999 ; Marcel Duchamp/Enzo Nasso, Spirali, Milan, 2000 ; Paolo Uccello/Valentin Tereshenko, Spirali, 2007 ; L’Ile des Morts, de Böcklin, Séguier, 2002 ; Marcel Duchamp, Hachette, 1996 ; De la Raison ironique, éditions des femmes, 1988 ; La Violence, Hatier, 1993 ; Manifeste pour une vieillesse ardente, Zulma, 2005 ; Geza Roheim et l’essor de l’anthropologie psychanalytique, Payot, 1972 ; Freud, Belfond, 1982 ; Cent fleurs pour W.Reich, Payot, 1975 ; La psychanalyse politique, 1995 et L’érotisme, 2003, Puf, « Que sais-je ? » ; La télé enchaînée, pour une psychanalyse politique de l’image et L’homme aux limites, essais de psychologie quotidienne, Homnisphères, 2008.

Interventions de Roger Dadoun dans les colloques de la Fondation

  • Comment la littérature change l’homme : Herman Hesse, La clarté et l’éveil de la conscience (voir la vidéo)