Activités de la Fondation Ostad Elahi - éthique et solidarité humaineFondation Ostad Elahi | éthique et solidarité humaine

 

Vocation
Fondation Ostad Elahi TV
Journée de la solidarité humaine
Enseignement supérieur
Recherche
International

film anniversaire de la naissance d'Ostad Elahi

Un film réalisé par Marion Sarraut, à l’occasion du 120ème anniversaire de la naissance d’Ostad Elahi, résume sa vie et son oeuvre.
Avec la voix de Philippe Gougler.
 
 

6e édition des Trophées de l’enseignement et de la recherche en éthique

La 6e édition des Trophées de l’enseignement et de la recherche en éthique, initialement prévue en 2020, a lieu cette année 2022 sous le Haut patronage du Ministère de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation, en partenariat avec le Conservatoire national des arts et métiers, l’Institut Mines Télécom-Business School, le centre européen d’enseignement et de recherche en éthique et le magazine Sciences humaines. Le professeur Didier Sicard, président d’honneur du Comité consultatif national d’éthique, en préside le jury depuis sa première édition.

Les ouvrages de recherche en éthique et d’enseignement de l’éthique publiés entre janvier 2020 et juin 2022 sont l’objet du concours doté d’un prix de 2000 € dans chacune de ces catégories. 

Pour en savoir plus

 

Colloque « La fin de la souffrance ? »

 
Colloque 2021 la fin de la souffrancePlacé sous l’égide de l’Académie des Sciences morales et politiques et en partenariat avec Sciences Humaines, ce colloque de la 19e édition de la Journée de la solidarité humaine s’est tenu le 25 septembre 2021 à la Fondation del Duca – Institut de France.

Parce qu’elle a toujours fait partie de la vie des hommes, la souffrance est une source de questionnements perpétuelle. La multiplicité de ses causes, de ses formes, des manières de la ressentir, de la juguler voire de la résoudre, continue d’alimenter la réflexion dans des champs aussi divers que la médecine, la philosophie, la psychologie, la sociologie, la religion ou encore la spiritualité. Lors de cette 19e édition de la Journée de la solidarité humaine, il s’est agi d’explorer quelques pistes de réflexion sur la notion de « fin » de la souffrance, en ses deux acceptions – le terme et la finalité.

Avec des interventions de Lazare BenaroyoSerban Ionescu, Marie Pezé, Nathalie Sarthou-Lajus, Erick Jean-Daniel Singaïny.

Le colloque a été animé par Héloïse Lhérété, rédactrice en chef de la revue Sciences Humaines.

Les vidéos seront en ligne prochainement

Pour en savoir plus

 

« L’éthique, parlons-en » avec Boris Cyrulnik

Boris CyrulnikAncien animateur d’un groupe de recherche en éthologie clinique au centre hospitalier intercommunal de Toulon-La Seyne-sur-Mer et directeur d’enseignement du diplôme universitaire (DU) « Clinique de l’attachement et des systèmes familiaux » à l’université de Toulon, Boris Cyrulnik est surtout connu pour avoir vulgarisé le concept de résilience (renaître de sa souffrance) qu’il a tiré des écrits de John Bowlby

Pour en savoir plus

Extrait : « Quand j’étais emprisonné, condamné à mort, que j’attendais la mort, un soir un soldat en uniforme noir est venu s’asseoir à côté de moi. Il me parlait en allemand, ce que je ne parlais pas, et il m’a montré des photos d’un petit garçon qui avait mon âge, et j’ai compris que je ressemblais à son petit garçon et que, dans sa nostalgie, cet homme voulait parler de son enfant et venait me parler d’un petit garçon qui avait mon âge et à qui je ressemblais. Il établissait une relation humaine et j’ai compris qu’il me disait : « Je suis malheureux de ne pas voir ma famille, ma femme et mon enfant. Je viens te montrer la photo de mon enfant. » Donc même chez ces persécuteurs, qui voulaient ma mort, il y avait encore une dimension humaine. »

[…] « Alors comment pouvez-vous appeler ça ? ambiguïté ? ambivalence ? Je ne sais pas. Mais très tôt j’ai compris qu’il n’y avait pas le bien contre le mal, qu’il n’y avait pas des antonymes clairs, que c’étaient des pensées binaires qu’on attribuait à Descartes, mais qui en fait sont des pensées d’enfant. On commence notre aventure philosophique par la pensée binaire, mais c’est une pensée d’enfant. Il faut vite la dépasser, ce qui n’est pas toujours le cas. Donc j’ai très vite compris qu’il fallait poser le problème autrement. »

À retrouver sur cette vidéo

Présentation vidéo de la création de la Fondation et de ses activités

vidéo de présentation de la Fondation Ostad Elahi

 

Marion Sarraut
Marion Sarraut, administratrice qui a oeuvré au développement de la Fondation depuis sa création en 2000, nous a quittés. Femme de conviction et d’engagement, notamment pour la défense du droit des femmes, elle fut un exemple de générosité et d’enthousiasme pour tous ceux qui l’ont côtoyée.

La Fondation adresse ses condoléances à sa famille et ses proches et les assure de son affection et de son soutien moral.

 

Dernières publications :

Musiques de l’âme

Si l’âme (pneuma, anima) est l’autre nom du souffle, la musique est certainement, de tous les arts, celui qui est le plus naturellement associé aux mouvements de l’inté-riorité. Cela s’explique par la place privilégiée qu’y tiennent la voix et le chant, mais plus généralement par la capacité des sons à donner des émotions humaines les plus subtiles ou les plus profondes une expression vive qui mobilise à la fois l’esprit et les sens, les passions de l’âme et l’énergie du corps.

En projetant la vie affective dans une forme rythmée, en l’enrichissant de toutes les harmoniques du sentiment, la musique lui confère en même temps une structure. Celle-ci peut consonner avec les grandes orientations d’une vie spirituelle, et parfois d’une éthique. De nombreuses traditions en ont exploré les vertus thérapeutiques.

Ces questions sont l’occasion de lever quelques coins du voile qui recouvre habituellement les phénomènes de l’inspiration et de l’extase musicales : de la Passion selon saint Matthieu de Jean-Sébastien Bach au Love Supreme de John Coltrane, en passant par la musique romantique, le tanbur d’Ostad Elahi ou le duende flamenco.

Avec des contributions de Jean During, Brigitte François-Sappey, Raphaël Imbert, Marianne Massin, Pierre Sauvanet.

L’ouvrage sur le site de l’éditeur

 

Du sens de la mort au sens de la vie

La mort livre-t-elle la clé de la vie et de son sens ?

Comment la compré-hension de notre condition mortelle influe-t-elle en retour sur la manière dont nous menons nos vies, sur l’idée que nous nous faisons d’une vie digne d’être vécue ? C’est à ces questions sans âge et aux réponses vivantes qu’on peut y apporter aujourd’hui que se consacrent les contributeurs de ce volume. Ils sont philosophes, psychologues, psychanalystes, journalistes, observateurs des croyances et des pratiques contemporaines associées aux idées de mort et de survie. 

Avec des contributions de Renaud Evrard, Miriam Gablier, Virginie Larousse, Alexandra Pradeau, Georges-Elia Sarfati, Ghislain Waterlot.

L’ouvrage sur le site de l’éditeur

 

Enseignements en éthique individuelle

Des modules de formation originaux et sur mesure pour les établissements d’enseignement supérieur. La Fondation a ainsi établi une collaboration avec :

Pour en savoir plus