État des lieux de l’enseignement et de la recherche en éthique

Dans un monde de plus en plus complexe et dans lequel de nombreux secteurs de la société sont affectés par une crise de sens, les questions d’éthique s’imposent comme un enjeu sociétal, tant dans la dimension collective (normes éthiques, codes de déontologie, chartes, etc.) que dans la sphère individuelle (donner du sens à sa vie, recherche du bien-être, perfectionnement de soi, etc.)

De ce fait, les enseignements et les recherches dans le domaine de l’éthique se multiplient au sein des universités et grandes écoles. Ces travaux se développent dans les disciplines les plus variées, des démarches conceptuelles aux démarches appliquées : éthique bio-médicale, éthique de l’environnement, éthique des affaires, éthique familiale, etc. L’éthique, qui s’attache à la réflexion sur le sens de l’action au niveau individuel et collectif, est un domaine sensible car elle met en jeu des valeurs qui varient selon les individus, les groupes sociaux et les contextes.

C’est pour accroître encore l’impact de ces enseignements et recherches sur l’évolution des pratiques éthiques sociétales que la Fondation Ostad Elahi – éthique et solidarité humaine, reconnue d’utilité publique, a pris l’initiative d’organiser régulièrement des colloques faisant un état des lieux de l’enseignement et de la recherche en éthique.

Ces colloques, qui font l’objet d’une captation sur la webTV de la fondation et d’une publication (l’Harmattan, coll. éthique en contextes), ont pour objectifs :

  • d’engager une réflexion sur les synergies qui peuvent exister entre des questionnements de nature théorique et la mise en œuvre de l’éthique dans des situations de vie concrètes,
  • de favoriser, notamment à travers des projets inter ou transdisciplinaires, l’essor des enseignements et des recherches en matière d’éthique, de susciter de nouvelles vocations et légitimer ainsi l’éthique comme discipline académique à part entière,
  • de mettre en lumière des thématiques émergentes, dans des domaines variés tant au point de vue des préoccupations que des champs disciplinaires mobilisés,
  • d’éclairer et faire reconnaître l’impact sociétal et individuel du développement de tels enseignements et recherches, et de jouer donc un rôle de catalyseur de solutions auprès de la société et des organisations publiques et privées,
  • de contribuer au développement d’outils de mesure des effets à la fois individuels et collectifs des démarches éthiques.

Les colloques