Jazz supreme. Une introduction à l’histoire spirituelle de l’improvisation musicale et du jazz

par Raphaël Imbert

Le jazz est une merveille de paradoxe, disait le poète jamaïquain Joel A. Rodgers. Raphaël Imbert, musicien, auteur du livre Jazz supreme sur le spirituel dans le jazz, nous raconte les racines d’une musique à la fois résolument profane et profondément spirituelle, pour mieux en comprendre son actualité brûlante. Des lieux clandestins de la prohibition aux temples de l’initiation afro-américaine, des rues des ghettos de Chicago aux églises vibrantes de Gospel, de Duke Ellington à Albert Ayler, le jazz se trouve partout et nulle part, représentant un but spirituel caractéristique pour tous ceux qui le pratiquent et le découvre.